Video Forever Edition 8 : La prison

projections de vidéos

lieu galerie Magda Danysz

le 04/12/2012

dans le cadre de l’exposition « L’Ennemi Public » (janvier 2013), organisé par la galerie nomade Analix Forever, avec le soutien de Grrrr et de Sainte Barbara

Vidéo Forever N° 8 portera sur le thème de la prison. Avec une attention particulière portée à celui que l’on nomme « l’Ennemi Public » ; celui que l’on ne veut plus voir, celui que l’on condamnait à mort autrefois – ou ailleurs encore – celui que l’on met en prison désormais. Qui est-il ? Comment et pourquoi le définissons-nous de manière si différente selon les époques et les lieux ? A quoi ressemble la prison où on l’enferme ? Comment les artistes d’aujourd’hui abordent-ils ces questions ? « Ce qui est dramatique en prison, dit le réalisateur Charles Brabant, c’est que les gens qui s’y intéressent très spontanément veulent jouir de leur représentation de la prison, mais ne posent en rien des questions qui permettent de déplacer les choses. »

« Notre ambition avec VIDEO FOREVER est certes de jouir des représentations, mais pas seulement : c’est aussi de nous poser, ensemble, ces questions évoquées par Brabant, celles qui nous amènent à réfléchir sur le sens de ce que, si souvent, nous préférons ignorer.

Pour nous donner à penser, Paul Ardenne, en introduction à sa conférence, nous lira La Pluie de Varlam Chalamov (Récits de la Kolyma). Confronté au Goulag, Chalamov choisit la vie. Bobby Sands, lui, confronté à la négation du statut de prisonnier politique, fait le choix de la mort. »

La prison politique


Joachim Olender, Tarnac
 Werner Herzog, Into the Abyss (nous l’avons vu déjà dans la session Sublime) Judith Depaule, En prison

La fenêtre


Jean-Michel Pancin, Tout dépendait du temps
 A propos de la prison de Casabianda Catherine Rechard, Le déménagement

Le contact


Jhafis Quintero, We only exist when we communicate Images de Jean-Michel Pancin : La Porte, le Champ d’Amour
 Un chant d’amour de Jean Genet Extraits d’une interview de Mohamed Bourouissa

L’art et la prison


Free, une exposition de Sarah Lucas, avec des œuvres de prisonniers réunies par le Koestler Trust.

L’ennemi public N° 1 ?


Mat Collishaw, Shaking Jesus

VIDÉO