L’usage de la vidéo sur scène

stage

lieu Théâtre à Châtillon et médiathèque de Châtillon

du 15/12/2012 au 16/12/2012

intervenant.e.s Judith Depaule

participant.e.s 12 personnes (tout public)

A l’instar de la société, l’image a envahit les plateaux. Quelles incidences produit-elle sur le jeu de l’acteur ? Doit-on la considérer comme une contrainte ou comme un partenaire comme les autres avec lequel il faut dialoguer ?

A partir de situations où la vidéo est convoquée au même titre que le texte et le corps, les participants ont pu concrètement se confronter à l’usage de la vidéo et éprouver ce que celui-ci implique dans la façon d’envisager le jeu de l’acteur et l’espace scénique.

Ils ont commencé par regarder et analyser quelques séquences extraites des spectacles mis en scène par Judith Depaule, puis ont abordé plusieurs usages de la vidéo sur un plateau de théâtre avec des séquences préparées projetées dans l’espace, et certaines filmées au cours du stage.

Usages abordés :

- La vidéo paysage ou décor en mouvement

Cet usage vient supplanter le décor traditionnel et permet instantanément de changer d’espace. Il demande à l’interprète un positionnement précis sur la scène et d’avoir conscience de l’espace qui est projeté…

- La vidéo personnage

Elle permet de doubler l’image de l’interprète, de faire dialoguer l’interprète avec lui-même ou avec un autre personnage, absent du plateau. L’interprète doit étudier parfaitement l’orientation du corps du personnage avec qui il dialogue ainsi que ses gestes et le temps compris entre chacun d’entre eux et entre les répliques…

- La vidéo projetée sur les corps

L’interprète doit prendre en compte la nature des images projetées et jouer avec elles.

déroulement

journée 1 (médiathèque de Châtillon)

- projection d’exemples
- présentation en vidéo de chaque stagiaire à partir d’une banque d’images
- lecture et choix d’un extrait de La violence illustrée de Nanni Balestrini
- tournage d’image en relation avec l’extrait choisi

journée 2 (Théâtre à Châtillon)

- mise en scène de chacun des extraits littéraires choisis mis en relation avec leur vidéo