Fille = garçon ? – In Situ

Livret réalisé à l’issue d’une résidence au collège Paul Bert à Drancy, durant l’année scolaire 2010-2011

Ce projet a eu lieu dans le cadre des représentations du spectacle Corps de femme 2 – le ballon ovale et de In situ, dispositif du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, proposant chaque année à 10 artistes une résidence dans un collège du 93, et d’un partenariat avec le Nouveau Théâtre de Montreuil et avec l’Athlétic Club rugby de Bobigny

Judith Depaule et Maria Loura-Estevão sont intervenues dans la classe en français, EPS, histoire géo et SVT, mais également en Arts plastiques, autour de la thématique « Corps, sport et genre » dans l’idée de fabriquer un objet artistique, un film, avec les élèves qui a été présenté au public à la fin de l’année. Ce travail a aussi abouti à la mise en ligne d’un blog : www.mabeloctobre.net/insitu/

Être fille ou garçon, qu’est-ce que ça veut dire ?

« Il y a l’apparence physique d’une personne et les critères morphologiques (forme du sexe, seins, pilosité, carrure, taille, poids), qui sont parfois trompeurs ou ambigus. Il y a aussi le comportement. Il serait ainsi établi que les filles portent des jupes, ont les cheveux longs, n’aiment pas se battre, aiment faire du shopping, sont meilleures à l’école… N’y a-t-il pas aussi des garçons qui portent des jupes et les cheveux longs, qui n’aiment pas se battre, qui apprécient le shopping et qui ont d’excellents résultats en classe ? Est-ce que ça fait d’eux des filles manquées ? N’y a-t-il pas des filles qui ne mettent jamais de jupes, qui ont les cheveux courts, qui aiment se battre, qui détestent le shopping et qui ont de mauvais résultats scolaires ? Est-ce que ça fait d’elles des garçons manqués ? Et puis il y a des filles qui s’habillent en jupe et qui aiment se battre, des filles qui ont les cheveux courts et qui aiment le shopping… À partir de combien de caractéristiques « fille » est-on une « vraie » fille ? De même, il est dit que les garçons sont forts, qu’ils ne pleurent jamais, qu’ils ne se maquillent pas, qu’ils aiment faire du foot et jouer aux jeux vidéo… N’y a-t-il pas aussi des filles qui sont fortes, qui ne pleurent jamais, qui ne se maquillent pas, qui aiment pratiquer le foot et les jeux vidéo ? Est-ce que ça fait d’elles des garçons manqués ? N’y a-t-il pas des garçons qui n’ont pas envie d’être forts, qui ont la larme facile, qui aimeraient bien se maquiller, qui détestent le foot et les jeux vidéo ? Est-ce que ça fait d’eux des filles manquées ? Et puis il y a des garçons qui jouent au foot et qui se maquillent, des garçons forts qui pleurent… À partir de combien de caractéristiques « garçon » est-on un « vrai » garçon ?

En compagnie de la plasticienne Maria Loura Estevão, dans le cadre du dispositif In Situ du CG93, tout au long de l’année scolaire 2010-2011, avec la classe de 5eF du collège Paul Bert à Drancy, nous avons prolongé la réflexion liée à la création de mon spectacle Corps de femme 2 – le ballon ovale, présenté au Nouveau Théâtre de Montreuil. Avec la complicité du corps enseignant et de l’Athlétic Club Bobigny 93, nous avons discuté avec les élèves, éprouvé les mots et les corps, analysé et construit des images… afin de comprendre un peu mieux ce qui nous fait fille ou garçon. De ce travail sont nés ce livret, un dvd et un blog : www.mabeloctobre.net/insitu. »

Judith Depaule

LIRE UN EXTRAIT DU TEXTE

EXTRAIT

« Silvio est un prénom italien, porté par Silvio Berlusconi, le président du conseil en Italie. C’est ma tante qui a eu l’idée de m’appeler ainsi, sinon, par ma mère, je me serais appelé Raphaël.

Je suis un garçon, mon physique est plutôt normal, j’ai une taille moyenne de 1m56, j’ai les yeux bleus, j’ai les cheveux châtain, je porte souvent des survêtements (de multiples couleurs), je porte tout le temps des baskets, ma couleur préférée est le vert parce que c’est la première couleur du drapeau de l’Italie (je ne dis pas que l’Italie est importante car j’aime autant ce pays que la France, mais là où je vais en Italie, c’est très beau). J’aime beaucoup cette classe, parce que j’ai de bons amis (par exemple : Benjamin, Clément, Mathias et Adrien) et des copines (Kenza, Lalia, Dana, Amel, etc.). Plus tard, je voudrais faire biologiste car j’adore les animaux, surtout ceux de la savane, j’adore soigner, découvrir et surtout voyager. Mon loisir préféré, c’est l’ordinateur, je joue à Dofus (un jeu d’aventures et de stratégie) et à 4Story (c’est un peu pareil). J’ai un caractère assez courant, je n’aime pas rester à ne rien faire, il faut que je bouge ou que je parle, mon moment préféré c’est en EPS car c’est là que je me lâche. Dans ma famille, il y a moi, ma grande sœur Justine, ma mère et mon père. Heureusement que je suis un garçon car la vie est beaucoup plus simple pour les garçons. Pour les filles, c’est dur, car elles doivent accoucher, se coiffer tout le temps, mettre du maquillage, etc. Je fais du sport à l’AS, du basket. La seule chose qui me donne envie d’être une fille, c’est qu’on est plus respecté (« honneur aux filles… »). »

Mabel Octobre, 2011