➥ Cliquer ci dessus pour accéder à la galerie photos.

Guerre d’Algérie et propagande

Dans les années 1950, concurrencée par les médias audiovisuels et la presse, l’affiche reste un outil privilégié de propagande que sa large diffusion dans l’espace public rend efficace et populaire. Le fonds conservé par la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC), dont sont issues les affiches présentées, est représentatif de cette période dominée par la production du Parti communiste français (PCF) en faveur de la paix en Algérie mais également marquée par les affiches sérigraphiées, plus rares, de l’Organisation armée secrète (OAS) à partir d’avril 1961. Dans cette « guerre sans nom », les images officielles limitent les représentations de l’armée à la figure du soldat protecteur et bienveillant, défenseur des populations locales. Les affiches en soutien à l’Algérie française s’appuient sur le thème de l’unité du territoire et de la nation, rassemblée par le Général de Gaulle. L’exposition reflète l’évolution de la propagande tout au long de la guerre, de la gauche à l’extrême-droite, des soutiens à l’indépendance algérienne aux défenseurs de l’Algérie française.

Exposition d’affiches organisée dans le cadre de la manifestation Mémoire(s) de la guerre d’Algérie, en partenariat avec la BDIC.

PROCHAINES DATES

Pas de représentations à afficher pour le moment.

VOIR TOUTES LES DATES

ÉQUIPE

Exposition organisée par Mabel Octobre et Confluences, en partenariat avec la BDIC.

REMERCIEMENTS

À Caroline Fieschi, responsable du département du musée de la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine.