➥ Cliquer ci dessus pour accéder à la galerie photos.

La bonne distance

Gérard a aimé jadis une femme, Marylou, et croit être passé à côté. Il revoit cette femme 40 ans plus tard et retombe amoureux, mais la relation se noue au téléphone. Et puis le téléphone ne répond plus, Gérard laisse des kilomètres de messages. Un beau jour, une personne décroche mais qui n’est pas Marylou mais sa petite fille, Laura. Commence alors un échange à travers lequel Gérard tente de se raccrocher à ses souvenirs et Laura d’en savoir un peu plus sur sa grand-mère… Le dialogue est entrecoupé de chansons portées par Laura, prolongements ou réactions à la situation.

La bonne distance est un texte de Michel Rostain mis en scène par Judith Depaule, dans le cadre d’une commande du théâtre de la Poudrerie.

INTENTION

C’est une chose étrange que de répondre à une commande en tant que metteure en scène sans que ne se pose la question du choix du texte ou du sujet à monter.
Il faut s’approprier une langue étrangère imposée et réinjecter son univers. Néanmoins l’écriture du texte a fait l’objet d’un dialogue et j’ai pu exprimer le souhait de la présence de la musique, à gérer à ma convenance. Par ailleurs, la version finale du texte sera travaillée avec les deux acteurs au début des répétitions.
L’auteur a choisi que l’action entière se déroule au téléphone, il s’agit donc d’un dialogue entre deux personnages séparés par une distance imaginaire. Il y a dans cette contrainte une forme à trouver qui soit également en adéquation avec les spécificités du théâtre à domicile : proximité du public, espace contraint, simplicité de la forme, économie des moyens.

PROCHAINES DATES

Pas de représentations à afficher pour le moment.

VOIR TOUTES LES DATES

ÉQUIPE

Texte Michel Rostain

Mise en scène Judith Depaule

Avec Marc Bertolini et Chloé Vivares

 

PRODUCTION

Coproduction Mabel Octobre et Théâtre de la Poudrerie / Sevran

Avec le soutien du Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques, Drac et Région Provence-Alpes-Côte d’Azur